Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016

Publié le par Cercle Voiliers Dufour

A l’invitation de Graham Bromley, merci Graham, membre de l’association Dufour en Grande Bretagne, deux voiliers représentant le CVD ont traversé la manche pour rejoindre Graham à Salcombe.

Jacques Poirier (Eowyn D 365) et Jean-Pierre Gaillard (Islay D 35) ont donc répondu à cette invitation pour partager la croisière de Graham. Au départ de Saint Malo, première escale à Saint Pierre de Guernesey. Le lendemain, départ de Guernesey tôt le matin par vent d’ouest force 4. La météo annonçait une zone de vent frais en cours de journée sur la manche. Ciel gris, bonne brise, les rails montant et descendant, sont franchis sans encombre. L’AIS actif d’Eowyn, passif sur Islay, sécurise la traversée. Eowyn, plus rapide qu’Islay, bien que parti un  peu derrière, le rejoint puis le dépasse au vent. Les deux voiliers vont bon train à plus de 6 nœuds au près bon plein. En fin de traversée le ciel s’assombris au vent, présageant un grain. Le vent frais annoncé par la météo arrive vers 17 h. Eowyn n’est plus qu’à quelques milles de Salcombe, Islay un peu plus loin derrière. Le vent fraichis 5/6 en refusant. Atterrissage sur l’entrée de Salcombe sous un ciel plombé.

Salcombe offre un abri sûr et toujours aussi charmant. Le lendemain, temps plus clément devenant orageux en cours de journée
Salcombe offre un abri sûr et toujours aussi charmant. Le lendemain, temps plus clément devenant orageux en cours de journée

Salcombe offre un abri sûr et toujours aussi charmant. Le lendemain, temps plus clément devenant orageux en cours de journée

Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016
Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016
Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016

Le jour suivant, temps de nouveau gris et pluvieux. Islay en panne d‘alternateur depuis Saint Pierre de Guernesey a profité de l’escale à Salcombe pour réparer. Graham contacté par téléphone arrivera le jour suivant avec Tandala (D 34). Les équipages se retrouveront autour d’une bière de l’amitié dans un pub de Salcombe.

Départ pour Dartmouth sans vent et donc au moteur. Les trois voiliers navigueront désormais de conserve jusqu’à la baie de Pool.

Départ pour Dartmouth sans vent et donc au moteur. Les trois voiliers navigueront désormais de conserve jusqu’à la baie de Pool.

Tandala et Eowyn

Tandala et Eowyn

Islay et Eowyn

Islay et Eowyn

Arrivée à Dartmouth
Arrivée à Dartmouth
Arrivée à Dartmouth

Arrivée à Dartmouth

Graham nous a réservé une escale à Dart marina avec ses douches qui valent le détour ***

Le lendemain matin, appareillage pour Brixham. Ciel gris et pluvieux, vent modéré.

Eowyn

Eowyn

Baie de LymeTandala sous spi

Baie de LymeTandala sous spi

Islay

Islay

Apéritifs et repas pris ensemble à bord de l’un ou l’autre voilier permettent de développer une nouvelle langue franglaise tout à fait compréhensible par chacun.

De gauche à droite : Graham, Françoise, Jacques, Hervé, Tim et Roy

De gauche à droite : Graham, Françoise, Jacques, Hervé, Tim et Roy

Traditionnel fish and chips à Brixham

Traditionnel fish and chips à Brixham

La campagne pour ou contre le Brexit bat son plein. Les pêcheurs de Brixham ne cachent pas leur opinion, tous les chalutiers arborent de multiples banderoles pro-Brexit.

Prochaine escale Weymouth, navigation au portant par petit temps. Tandala et Islay envoient leur spi pour traverser la baie de Lyme et doubler Portland Bill.  

Tandala ouvre la route et nous indique nos postes d’amarrage à Weymouth.

Le jour suivant appareillage pour la baie de Pool. Temps brumeux sans vent. A l’initiative de Graham, petit détour au moteur dans la petite baie de Lullwoth cove. Encoche inattendue entre les falaises crayeuses. On peut y mouiller par beau temps, mais surtout pas de vent de secteur sud.

Lullworth cove
Lullworth cove

Lullworth cove

Entre Lullworth cove et St Alban Head une zone de tir, mentionnée sur les cartes, doit être contournée sous peine de voir une vedette de la Royal Navy vous remettre sur la route autorisée. Au moteur, Tandala et Eowyn, équipés d’AIS actifs et de radars, ouvrent la route à Islay qui ne possède pas ces équipements.

Islay et Eowyn dans la brume
Islay et Eowyn dans la brume

Islay et Eowyn dans la brume

 Graham veille et prévient des bateaux non équipés d’AIS croisant notre route. Naviguer de conserve prend tout son sens. St Alban Head et Anvil point invisibles sont doublés dans la brume. Les trois voiliers naviguent le plus souvent en visuel lorsque Jacques appelle à la VHF pour indiquer un incident. Eowyn que l’on ne voit plus, est pris dans un orin de casier et n’arrive pas à se dégager. Islay rebrousse chemin et trouve Eowyn immobilisé, moteur stoppé par l’orin engagé dans l’hélice. Eowyn envoie une amarre à Islay qui tente de le dégager en le faisant culer. Après plusieurs tentatives, rien n’y fait, l’orin reste engager dans l’hélice. Eowyn n’est plus manœuvrant. Islay prend Eowyn en remorque. Pendant ce temps, Graham signale l’incident aux gardes côtes et demande un remorquage à l’ouvert de la baie de Pool. Deux canots de la RNLI se présentent, l’un d’eux prend la suite d’Islay et remorque Eowyn à un poste d’amarrage. Tandala et Islay rejoignent Eowyn. Jacques retrouvera son fils qui travaille à Pool.

Croisière sur la côte sud anglaise juin 2016

Eowyn dépanné à Pool, Tandala rejoint son mouillage dans la Solent. Islay et Eowyn le leur à Saint Malo avec une escale à Saint Pierre de Guernesey en empruntant le raz Blanchard.

Merci Graham (Tandala) et Jacques (Eowyn). Merci à tous les équipages, Françoise sur Islay, Roy et Tim sur Tandala, Hervé sur Eowyn.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article